Les joies de la collectivité #1 : Le réveil difficile

reveils difficiles

Mère au foyer depuis presque 3 ans, je découvre les joies de la collectivité. Oui, mes enfants sont entrés dans le milieu « scolaire » : maternelle pour ma fille et crèche pour mon fils. Et qui dit école dit réveils difficiles très difficiles. On était pas habitué à ça nous ! Avant la rentrée, chez moi, c’était plutôt réveil à 10h30-11h et journée complètement décalée. Alors imagine-nous nous lever à 7h pour être à l’école à 8h30.

Les premiers jours, ma fille était au taquet. Levée à 6 h parfois 5 h avec la super envie d’aller à l’école. Puis vient la fatigue. Du coup, mademoiselle traîne dans le lit. Je la réveille à 7 h, elle sort du lit à 7h20.

Une fois, j’arrive dans sa chambre, j’essaie de la réveiller et là elle s’assoit, me regarde et me dit :

  • Maman ?
  • Oui ?
  • Bonne nuit ! Et elle se rallonge et rabat la couverture sur sa tête.

Euh… Tu te fous de moi, là ? 

Horaires d’école pas adaptés 

En même temps, je la comprends. C’est quoi ce délire de commencer l’école à 8h30 ? « On va devoir nous faire chier plus tard pour être au boulot à 8h/9h, laissez-nous profiter de notre jeunesse merde ! ».

Franchement, parfois le matin, j’ai juste envie de la laisser dormir. On te dit que les enfants de 3 ans ont besoin de dormir entre 10 et 12 h la nuit. Donc pour que ma fille se lève à 7 h, il faudrait qu’elle soit endormie entre 19 et 21 h. Euh disons que ma fille dans son lit, c’est la java avant de s’endormir. Quand je la couche à 20 h, elle dort pas avant 21 h et je suis gentille là.

Avec mon fils, c’est différent, il s’adapte. Si je le réveille à 4h du matin et que je lui propose une partie de scrabble, il sera direct au taquet. La fatigue ? Il la sentira plus tard. De toute façon, qu’est-ce qu’il en a à faire lui ? Il est tranquille dans sa poussette, pas besoin de marcher et il peut même se permettre une petite sieste sur la route.

Et moi ? Bah moi, je me traîne. Est-ce que j’ai le choix ? Non ! Alors je ferme ma gueule, je me lève et je traîne tout le petit monde avec moi. 

Mon nouveau plan pas si bon que ça

Pour gagner du temps le matin, j’ai donc trouver des nouvelles astuces.

  • Plus de céréales le matin, j’en ai marre d’attendre 30 min qu’elle finisse son bol. Donc biberon de lait au réveil, ça me la booste direct et elle a la pêche pour continuer son petit-déjeuner. 
  • Vêtements préparés la veille. Oui, je l’avais fait à la rentrée, puis la flemme mais au final c’est bien pratique.
  • Me préparer avant eux. Euh… ça voudrait dire me lever avant 7 h ? Non, vraiment plus l’habitude mais j’y travaille. 

Je sais ce n’est pas un vrai plan mais on fait ce qu’on peut hein ?

En tout cas, promis, après les vacances de la Toussaint, j’essaie de ne plus arriver en retard à l’école !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :